Badoo : du site de rencontre gratuit à l’application mobile géolocalisée

Aujourd’hui, on ne courtise plus les femmes comme il y a vingt ans. En effet, c’est désormais mal vu d’aborder une femme dans la rue ou dans le métro.

Et puis, il faut dire que les résultats sont catastrophiques : avec l’insécurité, les femmes sont de moins en moins enclines à engager une discussion avec un inconnu.

Mais alors, comment font ceux et celles qui ne sortent que rarement, qui ne vont pas souvent au cinéma, ceux et celles qui n’ont pas beaucoup d’amis : comment font-ils pour rencontrer quelqu’un ?

C’est simple : ils vont sur internet. Certains appellent ça le progrès et d’autres pensent le contraire.

Mais au final, ça importe peu aux chauds lapins comme vous, l’essentiel c’est de pécho ! Bon, qu’est-ce qu’il faut savoir sur Badoo ?

A l’origine, Badoo c’est d’abord un site de rencontre gratuit

En 2006, un certain Andrey Andreev a eu la bonne idée de lancer un site de rencontre gratuit. Déployé initialement au Royaume-Uni, le site rencontre un succès inespéré.

Les investisseurs se sont alors précipités pour soutenir Badoo.com. En même pas cinq années, le site était utilisé dans 180 pays différents, comptant environ 100 millions d’utilisateurs inscrits.

Jusqu’à aujourd’hui, le principe du site n’a pas changé : les utilisateurs créent un profil et y ajoutent leurs photos. Ils peuvent alors rechercher leurs partenaires selon leurs propres critères : âge, sexe, pays d’origine, couleur des yeux, couleurs des cheveux, etc. Pour faire simple, Badoo.com est un genre de réseau social où les rencontres constituent l’intérêt commun des membres.

Migration vers l’application mobile

girl-926622_1280Avec l’explosion du marché des appareils mobiles (smartphones et tablettes), le site Badoo n’a pas tardé à innover.

Les dirigeants ont alors décidé de décliner le site en une version pour smartphones. L’objectif : cibler les utilisateurs d’appareils mobiles et leur proposer les mêmes contenus que le site mais dans une version plus allégée et plus ergonomique.

En 2011, Badoo est même le premier site de rencontre gratuit à proposer une application sur la plateforme Android.

Avec l’avancée des technologies et au vu de ce que fait la concurrence, l’application Badoo intègre d’autres fonctionnalités comme la géolocalisation, le matching des profils, etc. Actuellement, l‘application mobile Badoo a été installée un peu moins de 500 millions de fois sur Android.

Chez Apple, cette application figure parmi le top 5 des applis générant le plus de revenus. D’ailleurs, Badoo est disponible sur Androïd, sur iOS et sur Windows mobile.

Un service gratuit ?

L’inscription au site Badoo.com est gratuite. Il en est de même pour l’application mobile.

Vous pouvez alors chercher des profils, inviter des membres à discuter, ajouter des photos, etc. Vous pouvez accéder à certaines options à condition d’avoir au moins trois photos sur votre profil.

En effet, Badoo veut donner une dimension plus humaine et réelle de son site de rencontre gratuit car beaucoup disent qu’il s’agit d’un site où tous les profils sont faux.

Toutefois, il y a des fonctionnalités restent propres aux utilisateurs ayant choisi la version payante. En réalité, Badoo fait partie de ces services ayant adopté la formule Freemium : l’accès à la plateforme est gratuite ainsi que son utilisation, mais les fonctionnalités les plus intéressantes sont réservées aux comptes Premium.

Avantages d’utiliser l’application Badoo

Après avoir utilisé l’application Badoo, Maître Lapin va partager avec vous ses impressions. Commençons par les avantages d’utiliser cette application.

En fait, ce n’est pas compliqué : quand on raisonne en tant que chaud lapin, l’objectif reste unique : rencontrer le maximum de lapines.

Avec Badoo, on a la chance de retrouver sur l’application tous les membres qui ont utilisé Badoo.com du temps où ce n’était qu’un simple site de rencontre gratuit. En effet, il n’y a qu’à télécharger l’application et à se logger sous les mêmes pseudos et mot de passes que sur Badoo.com. Vu sous cet angle, Badoo fait partie des applications de rencontres où il y a le plus de monde.

C’est logique : vous n’avez pas besoin d’une application de rencontres où il n’y a personne parce que vous n’allez pécho personne. Avec Badoo, la question est vite réglée.

restaurant-825979_1280

Les inconvénients rencontrés

Comme toute chose, l’application Badoo a ses avantages et ses inconvénients.

Je vais alors essayer d’énumérer les points négatifs que j’ai  pu constater avec cette application pour le peu de temps où je l’ai utilisée (un peu plus de deux ans).

  • Les fonctionnalités payantes sont assez gourmandes : l’application Badoo a beau partir sur la base d’un site de rencontre gratuit, mais il y a quand même beaucoup de choses payantes. En effet, il est indispensable de payer pour se démarquer des autres profils. Pour engager la discussion avec un autre membre, pour signaler à une femme qu’on a flashé sur elle, il faut payer. Parfois, c’est trop flagrant que ça en devient pénible.
  • Les hommes sont très largement lésés : vous n’avez pas à utiliser l’application plus de quelques jours pour constater qu’il y a un net déséquilibre entre les hommes et les femmes sur Badoo. En effet, les privilèges accordés aux profils féminins sont si nombreux que les hommes se sentent comme des vaches à lait au portefeuille bien garni et rien de plus.
  • Il n’y a pas de grandes innovations : les fonctionnalités retrouvées sur Badoo sont déjà sur la majorité des applis de rencontres comme Tinder ou autres. Sans son nombre élevé d’abonnés, Badoo serait tout simplement inutile car il y aurait double emploi.

Badoo : comment ça marche ?

L’application Badoo n’est pas bien compliquée à utiliser. Vous téléchargez l’application sur votre smartphone ou votre tablette et vous vous connectez. Vous avez le choix entre :

  • Utiliser votre pseudo sur Badoo.com (si vous en avez un)
  • Vous identifier avec votre compte Facebook
  • Vous authentifier avec votre compte Google

L’étape suivante consiste à remplir votre profil : vous ajoutez des photos où on voit clairement votre visage, vous remplissez votre fiche de renseignements ainsi que certains détails comme les centres d’intérêts, etc.

Vient ensuite l’ultime étape : celle où vous cherchez vos lapines !

Le plus pratique et le plus efficace, c’est d’utiliser la fonction de géolocalisation. L’application vous donne une liste des utilisateurs Badoo se trouvant près de vous, voire même les lapines que vous avez croisées.

Par la suite, vous pourrez leur écrire un message pour voir si le courant passe. En survolant les différents profils, vous pourrez faire savoir à une personne que vous avez flashé sur elle.

Si elle en fait de même après avoir vu votre profil, c’est qu’il peut y avoir bientôt du grabuge dans votre terrier de chaud lapin !

Alain raconte son expérience sur Badoo

Agé de 38 ans et habitant à Lille, Alain raconte sa perception de Badoo après quatre mois d’utilisation.

« Au début, j’ai téléchargé l’application juste pour voir comment ça marchait.

J’ai connu Badoo quand il ne s’agissait encore que d’un site de rencontre gratuit alors je voulais voir comment ça a évolué.

En gros, je n’avais pas d’objectif mis à part le côté ludique et curieux. Bien évidemment, je n’ai pas entré mes véritables informations. Cependant, j’ai rempli mon profil de manière à ce qu’il soit bien étoffé. En réalité, j’ai mis mes véritables informations sauf mon nom et mes coordonnées.

Au bout de trois jours, j’ai délaissé l’application. En effet, j’avais fait le tour des fonctionnalités gratuites.

Et comme je n’avais pas envie de payer pour une application de rencontre, cette dernière a erré dans mon samsung pendant des mois. Un soir, je patientais pendant qu’on préparait mon kebab quand l’idée m’est venue de jeter un coup d’œil aux fonctions payantes. Comme il ne s’agissait pas de sommes énormes, je me suis dit : allez, pourquoi pas ?

Et c’est ainsi que le virus m’a pris. Je ne cherche pas l’amour, loin de là. Alors quand je trouve des profils intéressants qui se trouvent pas loin de moi, ça ne me dérange pas de payer pour l’appli. Je dois avouer que ça m’a valu quelques soirées endiablées, même si ça ne marche pas à tous les coups. »

Katie, utilisatrice compulsive de cette appli

Katie a 29 ans. Elle habite en région parisienne. Elle fait partie de ces gens qui n’ont jamais le temps : ni pour cuisiner, ni pour organiser une sortie, etc.

Du coup, elle ne jure que par les produits ou services qui sont disponibles instantanément.

Avec les hommes, c’est un peu la même chose : elle a recours à cette appli dérivée d’un site de rencontre gratuit qu’est Badoo. La jeune architecte multiplie les rencontres sans pour autant avoir trouvé l’homme idéal, principalement par manque de temps.

girl-982921_1280Elle utilise Badoo depuis maintenant sept mois et elle avoue en être satisfaite :

« Je suis consciente que ce n’est pas vraiment l’endroit idéal où je pourrai trouver l’homme de ma vie.

Mais je n’ai pas le choix, je m’accroche donc à l’espoir d’y trouver quelqu’un de sympathique qui comme moi, n’a pas le temps d’aller traîner dans les cafés pour lire un journal. J’ai pu rencontrer quelques hommes grâce à l’application.

Malheureusement, ceux sur lesquels j’ai vraiment flashé n’ont pas pu me rencontrer physiquement. Ils me proposaient un verre ou un café vers 17h30, alors que mes journées ne finissent que vers 20 heures tous les jours. Mais bon, je ne perds pas espoir ! »

L’incroyable histoire de Marie-Paule et Gaëtan

Parmi ceux qui ont témoigné, nous avons un couple dont la rencontre  a été très particulière. Marie-Paule était sur Badoo depuis des années. Quant à Gaëtan, il s’agissait d’un chaud lapin comme vous et moi, qui était en chasse. Marie-Paule :

« Lorsqu’on s’est rencontrés, j’ai tout de suite senti que le courant est passé. Pour moi, Gaëtan s’est démarqué du lot car il se contentait de discuter avec moi, sans me promettre la lune.

Il a vite pris place dans mon quotidien et nos échanges sur Badoo ont abouti sur un échange de numéros.

On a continué par SMS et l’aventure Badoo s’est arrêtée là pour moi. Quant à lui, je ne sais pas s’il est encore dessus ! »

De son côté, Gaëtan avoue avoir été pris dans les filets de Marie-Paule : « ça m’est tombé par surprise. Il fut un temps où je hurlais tout seul chez moi en pensant que c’était dans la poche, que j’avais pécho une poulette.

Au fil de la conversation, Marie-Paule a pris une place importante dans ma vie, ce qui m’a fait décrocher avec les aventures sans lendemain.

Six mois après, cette poulette est devenue ma femme. Quelle ironie, n’est-ce pas ? »

Comment choper plus facilement sur Badoo (site de rencontres gratuit) ?

Sur Badoo comme sur tout site de rencontre gratuit, c’est la première impression qui compte. Ainsi, ne soyez pas fainéant et uploadez vos meilleures photos.

Pas de photos pixellisées ni floues et surtout pas de photos de vos animaux de compagnie.

Par ailleurs, ne soyez pas avare en informations quand vous remplissez votre profil. Il est vrai que votre hobby n’intéresse pas forcément les poulettes.

Toutefois, vous passerez pour un vulgaire dragueur compulsif si votre profil est quasi-vide. Ok, un chaud lapin est par définition un dragueur compulsif, mais vos lapines ne sont pas obligées de le savoir, du moins au premier échange.

N’oubliez pas d’également lire notre analyse détaillée de Tinder (application rencontre gratuite)

site de rencontres gratuit

Les conseils de Maître Lapin

Pour choper plus facilement sur Badoo, vous avez besoin de vous démarquer de la concurrence. Comment ? Tout d’abord en ayant un profil soigné et assez fourni. C’est important pour que les lapines se sentent en confiance.

Au moment d’engager la conversation avec elles, soyez original. Privilégiez les messages courts, expéditifs et qui provoquent une émotion instantanée comme le rire, l’étonnement, etc.

Par exemple, vous pourrez utiliser des accroches comme « Dieu s’est vraiment surpassé quand il vous a créée » ou encore « Diantre, j’aimerais avoir les mots pour aborder cette magnifique jeune femme qu’est [son prénom].»

Les compliments indirects fonctionnent aussi, notamment ceux qui sont en rapport avec l’âge de votre lapine : « C’est moi ou vous avez rajouté 10 ans à votre véritable âge sur votre profil ? »

Lire notre guide comparatif des meilleurs applications et sites de rencontres gratuits